Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Ces Dessins Animés-Là qui méritent qu'on s'en souvienne
  • : Deux amis, très intéressés par la culture jeunesse et partageant le même engouement pour les reviews internautes, ont décidé de se lancer à leur tour dans l'aventure, avec peu de moyens, certes, mais beaucoup de motivation, pour faire connaître quelques oeuvres qu'ils apprécient mais qu'on a un peu trop vite oubliées à leur goût.
  • Contact

Etat d'avancement des vidéos en cours

Montage en cours : Review n°116

Tournage en cours : Review n°116

Ecriture en cours : Review n°121

 

Recherche

Ca pourrait vous intéresser aussi :

 

Bannière blog

Le blog de Tchoucky

 

 

vagban

Le Vaginarium du docteur Pralinus


 

 

La Pika-Critique

 

 

L'amicale du Geek

 

Pop Corn Club
















Blazing Dragon Revolution, pour un retour de la franchise !

Catégories

3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 20:49

Très réclamé par nos encore rares mais si enthousiastes spectateurs, voici le deuxième Single d'al. soit le troisième single, vous me suivez ? Non, bon, pas grave, en tout cas, le voici, tout frais, tout chaud, sortant du four, avec un al. plus énervé que jamais, bien décidé à prendre sa revanche sur ces séries ennuyeuses qu'on était obligé de suivre parce qu'elles passaient avant celles qu'on voulait voir.

 

Single n°3 - Sourire d'enfer
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Merci Al !
Répondre
A
Bonjour.<br /> <br /> Je ne suis pas d'accord avec vous car même si en effet porter un appareil dentaire est loin d'être la pire chose au monde et qu'on peut se demander pourquoi elle est si mal à l'aise dans sa peau, n'oublions pas que c'est une ado et qu'à cette periode là nombreux sont complexé et ce qui peut paraître futile (surtout quand on regarde sa en tant qu' adulte) ne l'est pas pour Sharon car à l'adolescence on à tendance à grandement exagéré les choses.<br /> <br /> Ensuite je trouve que cette série est loin d'être inintéressante (je prends toujours du plaisir à la regarder même en tant qu'adulte ) . Sourire d'enfer a mis en avant des problèmes sérieux comme l' anorexie , l'alccol chez les jeunes , une relation prof-élève douteuse et j'en passe. Pas beaucoup de série de cette époque osaient et encore moins les séries d'aujourd'hui ( j'ai l'impression qu'avant on pouvait s'exprimer plus librement, je parle surtout des dessins animés ). Il y avais bel et bien des morales à en tirer , surtout pour le public visé . <br /> <br /> Désolée du long commentaire mais j'ai voulu défendre la série car je lui trouve plus de côtés positifs que négatifs.<br /> Bonne journée à vous.
Répondre
A
Bonjour,<br /> Cette vidéo est assez ancienne et je reconnais volontiers que j’ai vu des séries largement plus mauvaises depuis. Je reconnais également que les thèmes abordés étaient variés et plutôt osés étant donné le public cible. Si je devais refaire cette vidéo aujourd’hui, je la ferais différemment.<br /> <br /> Cependant, je me permets de contester l’argument sur les ados complexés.<br /> Je suis né en 1990. J’ai donc regardé la série alors que j’étais moi-même pré-ado/ado. Qui plus est pré-ado geek, mal accepté par les autres, et j’ai vécu des années collège assez désagréables. Mon allure, mon physique, ma façon de me comporter rebutait les autres et je n’ai pas su m’intégrer correctement. J’ai également porté un appareil dentaire, j’ai même eu quasiment la totale en termes d’accessoires, et j’ai trouvé ça douloureux.<br /> Bien que je relativise pas mal de choses aujourd’hui (car il est vrai que je n’ai pas été non plus victime de véritable harcèlement et que j’aurais pu mieux faire pour m’intégrer), je persiste à dire que Charlotte/Sharon fait beaucoup de simagrées, et a en réalité beaucoup plus de contrôle que je n’en avais sur la façon dont les autres la perçoivent, et beaucoup plus d’occasions que je n’en avais de sortir la tête haute des situations auxquelles elle est confrontée. C’est la raison pour laquelle cette série m’énervait profondément quand j’avais l’âge de l’héroïne (je donne plus de détails dans les commentaires de cet article si ça vous intéresse).
K
Nan mais ces bagues... Perso si j'avais un appareil dentaire et que les bagues attiraient des aiguilles dans un salon d'acupuncture, ma première réaction, ça aurait pas été d'inviter ma meilleure amie à sortir, ça aurait été de retourner chez le dentiste pour qu'il me pose un appareil en métal, pas en aimant XD
Répondre
A
De rien. ^^ C'est vrai qu'on peut pas répondre aux commentaires, mais pas grave. ^_^ Du coup c'était peut-être bien "X-Men Evolution", bien que je me souviens avoir préféré "Batman La Relève" ou "La Ligue des justiciers" mais j'aimais bien les deux. <br /> <br /> Récemment, pour me faire mon opinion, j'ai re-regardé la série. Je suis mitigé: d'un côté, bon sang qu'ils sont tous cons (pardonnez l'expression, mais ils ont vraiment des réactions connes parfois) Je sais que c'est des ados et qu'ils ne savent pas toujours réagir aux situations, mais il y a des fois... (l'épisode 52 m'a énervé). Et le coup des bagues qui fonctionnent quand ça arrange le scénario, comment dire... C'est débile. <br /> Mais d'un autre côté, certains épisodes m'ont vraiment touché, l'épisode "Genesis" notamment. Il y a des trucs sympas, et j'ai même parfois réussi à m'habituer au chara-design (même si, comme pour les graphismes, je ne suis pas fan) Et, bien que je n'aime pas particulièrement les personnages en eux-mêmes, j'aime bien la relation Sharon-Alden. <br /> Ah oui, aussi: je sais que la série est canadienne et que la version française est tout autant la version originale que la version anglaise (selon Wikipédia) mais la version française de cette série est plus que dispensable: Alden/Arnaud a l'air d'une endive, Brock/Brice a l'air d'un idiot, Sharon/Charlotte est agaçante et/ou stupide, Alyson/Alicia a l'air stupide (et comme pour Adam/Guillaume, pourquoi on a traduit son prénom? Il existe en français, merde) celle de Josh/Julien est agaçante. Et je suis sûr que certaines répliques ont été, sans aller jusqu'à dire censurées, un peu atténuées. Et avoir traduit les prénoms et les noms, c'était une connerie selon moi.<br /> <br /> Au final, je considère cette série comme moyenne (du moyen moins pour la VF; oui, j'exagère peut-être un peu, mais je déteste vraiment la VF de ce truc)
Répondre
L
Bonjour !<br /> <br /> Tout d'abord, je regarde vos videos depuis un mois environ et j'adore ! Et le faite d'avoir revu ton single sr Sourire d'Enfer, ma donnée envie de la visionner de nouveau malgré tes critiques :D<br /> <br /> Alors pas pur hasard j'ai trouvée l'integralité des 78 épisodes sur youtube... Et j'ai tout regardée ! J'ai donc pu refaire mon propre avis en retirant la nostalgie de mon enfance...<br /> <br /> Tout d'abord Sourire d'Enfer est une série que j’appréciais enfant, (dans la même sauce d'ado, je regardais Ginger d'ou le peu de souvenir que j'ai est agreable), je regardais, je chantais le générique (et désolé mais je comprenais tout le générique xD)etc....<br /> Quand j'ai revisionner le tout, j'ai eu plusieurs réactions : Joie, pitié, OHMONDIEUMAISPARPITIE, déception etc...<br /> <br /> En faite, comme vous le dites, l'épisode est court du coup le problème se règle vite en un coup de baguette magique a la limite. Mais les thèmes parfois abordés sont sympa et assez intéressant. <br /> Le végétarisme : On la vois devenir végé après son boulot dans l'usine de charcuterie de l'oncle d'Arnaud, et donc au début elle aimerais que tout le monde la suit, même Arnaud et quand cela marche pas dans ce sens, elle est déçu mais comprend vite que chacun a son opinion etc... Dans une autre épisode ou on la voit très fatigué, son medecin lui dit qu'elle est en manque de fer donc dois manger de la viande... Elle se remet en doute, pour elle c'est hors de question d'en manger mais de l'autre c'est pour sa santé... Au final sa mère trouve des recettes en fort taux de fer avec par exemple des lentilles. Et on explique que si elle manque de fer c'est pas parce qu'elle ne mange plus de viande mais parce qu'avec ses examens elle a négligé sa façon de se nourrir etc... <br /> Petit + de l'épisode, elle rencontre un garçon tip top, mais qui lui fait manger un hot dog viande en faisant passer pour du soja.. Quand elle l'apprend elle est fachée, mais indique quand même "Je ne sais pas ce qui me fache le plus, le faite qu'il est trahis ma confiance ou le faite d'avoir manger de la viande? " ce qui est une bonne question en soit.<br /> <br /> Rapport avec Nina : Donc c'est son ennemis toussa mais lors d'une épisode, Nina apprend que c'est pas Charlotte qui a couper les têtes de ses poupées. Du coup elle fait un geste pour se réconcilier avec Charlotte; qui répond de manière positive... Elle se refrequente, du coup nous spectateurs, ont est la "Serais la fin d'un désaccord ? Charlotte n'aurais plus d'ennemies ? '' et BAM, on te remet une Nina qui te la joue "Je veux bien etre ta copine, mais vois comme moi je suis mieux que tes minables amies ? " et du coup, elles redeviennent ennemies ! <br /> Autre point : Au début Nina a sa copine Alicia avec qui, elles font des crassent a Charlotte, puis Alicia en a marre d'être traitée comme une malpropre par Nina, se dispute avec elle (c'est assez frequent a nos age) du coup Nina, se retrouve seule mais de plus, on le vois que cela l'infecte, elle est triste (mais bon faut pas déconner elle est triste seulement a cet épisode).<br /> <br /> Les petits copains dans la série par personnages :<br /> Charlotte : Donc béguin pour Arnaud, reussit a choper Arnaud, puis jalousie, puis Arnaud la largue. Tristesse qui dure un épisode (après c'est des ados chacun vis sa rupture comme il l'entend autant la mienne a pu se passer un peu comme la, autant j'ai une copine ou cela a été dure. Et a l'age de 13/14ans hein !) Charlotte est séduite par Marcello (l'italien du voyage) mais une fois qu'il vient la voir, n'est plus aussi séduite parce que l'ambiance est pas la même qu'en Italie; (Alors qu'on ressent + le faite, qu'elle n'assume pas les habitudes qu'a Marcello ex: Galanterie ou porter une sacoche, ce qui ne se fait pas chez eux) Ensuite Charlotte est séduite par de divers garçons un éclairagiste hyper sexy mais qui s'en fiche d'elle, un garçon plus jeune d'un an qu'elle (oulalala), un moniteur plus vieux, le mec du hot dog. <br /> Autre point : Dans un épisode, un garçon de corpulence forte s’intéresse a elle, mais elle lui laisse aucune chance... Et dis bien que c'est a cause de son physique ... C'est assez triste, je trouve.<br /> <br /> Maria : Au début, elle est "Oh moi j'm'en fous des mecs, allez ! Prend ta raquette, on va se faire un tennis" puis tombe amoureux de son prof, amour impossible, elle se rend compte par elle même, que le prof ne l'aime pas de cette façon. Puis sort avec Brice, alors bon déjà cette relation était prévu depuis le début, perso je la sentais depuis le début. Mais au final, ils vivent une relation assez cools, les scénaristes ne la développe pas trop. Mais ils ont une relation de couple très amitieuse, on pourrais croire que c'est des potes.<br /> <br /> Grégoire : On s'y attend pas vraiment, mais Grégoire plait a Alicia, bref la relation marche en soit, quelques péripéties mais voila tout.<br /> <br /> Nina : Sors avec le fils de la nouvelle compagne du père de Charlotte, du coup Charlotte le prend mal (dans le genre "Je veux pas frequenter Nina") et essaye de les faire rompre, en se basant sur le faite que Nina n'est pas capable d'aimer. Du coup théorie fausse, Nina est vraiment amoureuse. Bref dénouement blablabla! <br /> <br /> Julien (je crois, le grand frère de Charlotte) : Amoureux de la voisine, Charlotte le fais changer de la tête au pied pour plaire a Annie, alors qu'Annie aimait le Julien naturel. Donc leçon du genre "Soyez vous même aimez vous" <br /> <br /> Autre point : On a un personnage gay ! Je me souviens pas d'en voir très souvent dans les DA de l'époque mais je peux me tromper. Bon... Il est... stéréotyper un peu (maniéré, fan de mode et fan de Celine Dion ((j'ai bien ris pour ça )))<br /> <br /> Je pourrais développer encore plus sur la série sachant que je l'ai vu plus recement que vous mais je vais m'arreter la pour donner mon avis sur la série au complet.<br /> <br /> Alors en repensant a la moi de 13/14ans, je peux me reconnaitre en Charlotte, plutot parfois dans sa façon de penser... <br /> Car physiquement : Charlotte est bien, même plus que bien... Le seul truc qu'elle peut se reprocher c'est ses bagues et sa poitrine (un épisode spécial est dessus ce qui est cool car le sujet nous préoccupe a cet age) donc vous l'avez dit, les bagues sont pas dramatique dans la série, c'est vraiment pour le titre. Car mise a part Nina personne ne critique son appareil. <br /> Charlotte, n'est pas douée en sport mais s'en sort quand même. Du coup la moi de 13/14ans ne se reconnait pas en Charlotte, moi qui étais ronde, petite avec des lunettes, je ne me reconnait pas dans une blonde mince et joli fille,<br /> Façon de penser, prendre décision : Je peux me reconnaitre, car dans l'épisode ou elle n'assume pas sa relation avec le gamin plus jeune, elle préfère le quitter; J'ai fais pareil parce qu'on critiquais mon petit ami a cette époque.<br /> Le faite qu'elle refuse de sortir avec un mec plus fort.... Je trouve que c'est triste mais cela passe parce que... On nous élève dans une manière de pensée, avec des stéreotypes bien rodés, de ce faite on préfère le beau gosse legerement musclé au cheveux long un peu rebel etc..<br /> <br /> <br /> Bref, je trouve que Sourire d'Enfer est bien a regarder une fois, C'est pas le DA du siecle mais il est sympa a regardr, sans prise de tête,
Répondre
L
D'abord merci d'avoir répondu cela ma fait plaisir ^^ (Oui il m'en faut peu !)<br /> Donc depuis j'ai encore réfléchis sur votre avis et mon avis qui sont différent. Et avec votre commentaire qui me confirme ce a quoi je pensais. <br /> En faite nous n'avons pas eu le premier visionnage de la série en même temps, vous l'avez vous en pleine adolescence et moi je l'ai vu enfant (J'ai vu que les premiers épisodes était diffusé a mes 10ans) alors moi a cette age j'avais hâte d'etre une ado et je trouvais que sa vie était tellement bien, je ne voyais pas le négatif, le peu d'importance de ses problèmes. J'a vu la série avec mes yeux d'enfant envieux de grandir et vous l'avez vu avec vos yeux d'ados mal dans sa peau si je peux me permettre.<br /> <br /> Je me suis donc posée, et repenser a mon visionnage enfant et adulte. Je suis passée d'un visionnage enfant ou j’idéalisais le truc (et j'avais pas vu toute la série non plus) à une visionnage adulte ou je me suis moquée des exagération mais j'a reussi a tiré le bon de la série. <br /> J'ai donc essayée de repenser au visionnage avec mes yeux d'ados... Ado j'étais mal dans ma peau avec aussi des gros problèmes relationnels et je pense que si je l'aurais visionner avec ses yeux la... Elle m'aurait exaspérée, je l'aurais jalouser de ses soucis futile et j'aurais était en colère qu'elle ne soit pas heureuse de sa vie. Comme je l'ai dit dans mon précédent commentaire, Charlotte ne me ressemblait vraiment pas physiquement mais j'arrivais a partager certains point de vue de sa façon de penser. <br /> <br /> Donc j'arrive a compendre votre point de vue plutôt négatif malgré que j'ai appréciée la série en sois.<br /> <br /> (D'ailleurs en revisionnant la série, j'ai repensée a une autre série qui s'appellait Ginger qui devais avoir la même base scénaristique... Dur de trouver les épisodes par contre ><)<br /> <br /> En tous cas je suis contente d'avoir pu partager mon point de vue avec vous et d'avoir partager. <br /> <br /> Bonne continuation !
T
Merci pour ton commentaire très détaillé. Si j’ai mis du temps à répondre, c’est parce que j’ai commencé à écrire une réponse un peu longue qui ne me satisfaisait pas et que je n’ai jamais trouvé le temps de la retravailler. ‘^^<br /> <br /> Je pourrais dire que le fait de t’avoir donné envie de revoir la série est un échec de ma part, mais ça me fait au contraire plutôt plaisir. Autant il y a des choses qui ne gagnent vraiment pas spécialement à être connues, autant je trouve que c’est intéressant de savoir que quelque part, à un moment donné, quelqu’un a eu l’idée d’écrire une série comme Sourire d’Enfer. ^^<br /> <br /> Ma vidéo date d’une époque où nous ne nous imposions pas de revoir les séries en intégralité si nous estimions que nous nous en souvenions bien, à plus forte raison pour mes vidéos en solo. En pratique, nous avons quand même revu la plupart des séries que nous avons chroniquées juste avant d’écrire le script, mais ce n’est pas le cas pour Sourire d’Enfer, dont je ne me suis imposé le visionnage que des premiers épisodes, ne serait-ce que parce que le reste de la série était introuvable en français à l’époque sur internet. Pourtant, je constate à la lecture de ton commentaire que je me souviens de presque toutes les anecdotes que tu cites avec précision alors que ce sont des épisodes que j’ai vu pour la dernière fois il y a plus de dix ans, preuve que la série remplit ses objectifs. ^^<br /> En particulier, l’épisode du garçon plus jeune que Charlotte (d’un an seulement ? Quel psychodrame elle nous fait pour juste une année…) m’a traumatisé. Si on parle bien du même, ce qui se passe à la fête d’anniversaire avec le gâteau m’a laissé une marque indélébile, tant visuellement que psychologiquement.<br /> <br /> Mais en fait, autant il y a des séries que nous n’aimons pas sans doute en partie parce que nous les avons découvertes adultes, autant je pense que cette série m’aurait davantage intéressé si je l’avais découverte adulte. Bon, Tchoucky, qui l’a regardée à la télé alors qu’elle était adulte, et qui a globalement les mêmes goûts que moi, se souvient de s’être profondément ennuyée, mais ce qui est sûr, c’est que moi, c’est pas ça qui m’a motivé à faire une vidéo dessus. Le souvenir que j’avais de cette série était étroitement lié au contexte dans lequel je l’avais visionnée. A l’époque où la série était diffusée, j’avais 13/14 ans et j’avais de gros soucis relationnels. J’étais un garçon timide et intello, j’avais de vraies difficultés pour me faire des amis au collège, il y avait un décalage assez profond entre moi et les gens auxquels j’étais confronté, et j’avais le vague sentiment que ça ne changerait jamais. Ce qui était vrai : la majorité des personnes auxquelles je suis confronté dans ma vie de tous les jours ne sont pas des geeks, et ma façon « geek » de vivre mes centres d’intérêt, je ne peux la partager qu’avec d’autres geeks. Et au collège, je n’en connaissais pas. Face à ça, avec sa façon bien à elle de mettre en scène ses problèmes dans sa narration, Charlotte nous fait tout un cinéma pour des problèmes de sa vie courante qui sont certes réels, mais qui sont les problèmes de quelqu’un qui globalement s’en sort bien dans la vie. C’était peut-être un peu con de ma part, mais je lui en voulais de ne pas être heureuse malgré le fait que ses problèmes me paraissaient bien plus faciles à résoudre que les miens. Je crois que je n’ai jamais vraiment pardonné à la série d’être comme ça.<br /> <br /> Encore une fois, je me souviens plutôt bien de tous les points que tu énumères et c’est vrai que ces problématiques ont l’air intéressantes résumées comme ça, en tout cas plus que ce que je pensais à l’époque. Peut-être que je dis ça parce que ce sont des résumés qui mettent en valeur la qualité du truc et que la mise en scène me ferait en fait la même impression que celle de l’épisode que j’ai analysé dans ma vidéo, peut-être aussi que c’est parce que depuis, nous avons vu largement pire, y compris dans le registre « les problèmes des ados trop populaires »… :p Mais si j’ai le temps (ce qui est un vœu pieux, mais passons…) je devrais peut-être jeter un second coup d’œil à toute la série, en essayant de la regarder comme nous avons regardé Stellina : sans chercher à s’identifier, en essayant simplement d’apprécier la description de la vie des personnages comme quelque chose qu’on regarde de l’extérieur. ^^