Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ces Dessins Animés-Là qui méritent qu'on s'en souvienne
  • Ces Dessins Animés-Là qui méritent qu'on s'en souvienne
  • : Deux amis, très intéressés par la culture jeunesse et partageant le même engouement pour les reviews internautes, ont décidé de se lancer à leur tour dans l'aventure, avec peu de moyens, certes, mais beaucoup de motivation, pour faire connaître quelques oeuvres qu'ils apprécient mais qu'on a un peu trop vite oubliées à leur goût.
  • Contact

Etat d'avancement des vidéos en cours

Review n°64 : Montage 25%

Review n°65 : Tournage 25%

Review n°66: Ecriture 100%

 

 

Recherche

Ca pourrait vous intéresser aussi :

 

Bannière blog

Le blog de Tchoucky

 

 

vagban

Le Vaginarium du docteur Pralinus


 

 

La Pika-Critique

 

 

L'amicale du Geek

 

Pop Corn Club
















Blazing Dragon Revolution, pour un retour de la franchise !

Catégories

8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 08:40

Et voilà, la partie deux de la vidéo de notre vie est arrivée. Attendu le projet qu'on avait pour cette série, qui nous tient à cœur, l'analyse est très technique et peut-être, nous ne pouvons pas nous en rendre compte, plus compréhensible par ceux qui connaissent déjà bien la série. Nous espérons malgré tout qu'elle vous plaira.

Code-Lyoko-saison-1-001.jpg

 

 

 

 

Voir notre vidéo sur Dailymotion

Voir notre vidéo sur Youtube

Télécharger notre vidéo sur Uptobox


Partager cet article

Repost 0
Published by Tchoucky et al. - dans Review
commenter cet article

commentaires

PopJiLed 29/02/2016 22:17

La Saison 1. Probablement ma préférée.

Au départ je ne comprenais pas bien les enjeux de la série. J'ai vu un premier épisode au hasard en 2004, pendant les vacances d'été, puis au bout de deux ou trois autres j'ai arrêté. Ça ne m'emballait pas.
Et puis l'année suivante en 2005, je suis tombé par hasard sur "Routine", peu juste avant le fameux baiser... Et j'ai tout de suite accroché ^^ J'ai trouvé la scène belle, tout simplement. C'est pas du tout objectif comme point de vue, mais bon ^^ Et du coup, ça m'a donné envie de m'intéresser à l'intrigue, et j'y ai vraiment pris goût.

Quelques remarques que je peux faire après visionnage de votre vidéo : je ne me suis pas soucié du fait qu'Aelita soit une intelligence artificielle ou bien réelle. Mais c'est sûr qu'imaginer qu'elle aurait pu être purement virtuelle aurait donné un aspect encore plus beau à l'intrigue. A ce propos, ton point de vue Tchoucky sur le fait que ces ados se battent pour essayer de s'accrocher à leurs rêves plutôt que de tout abandonner pour devenir "adulte", "responsable", je ne l'avais pas du tout vu comme ça au départ, mais ça me plaît beaucoup.
Concernant la scène du baiser dans "Routine", de mon point de vue, c'est suffisamment explicite. Ce n'est pas parce qu'on ne l'a pas vu se terminer qu'il ne s'est effectivement pas terminé; et même, de toutes façons, à ce stade-là, Yumi et Ulrich ont voulu partager plus que de l'amitié. Après pourquoi ils n'osent jamais malgré tout exprimer leurs sentiments pour l'autre ? Est-ce que c'est de la timidité ? Est-ce juste une volonté des scénaristes de ne pas officialiser leur couple (technique efficace pour maintenir en haleine le téléspectateur) ? Je ne sais pas.
Et j'adore le dénouement dans l'épisode "Canal fantôme" :)

Bon il y aurait encore des pages et des pages à écrire, rien que sur cette saison (et vous êtes mieux qualifiés que moi pour ça :p ). Mais merci en tout cas pour cette vidéo, j'y ai appris pas mal de choses ;)

Mystia Lore. 24/03/2014 21:45

Code Lyoko... Beaucoup de rediffusions sur les chaînes du câble, mais comme al., j'ai eut du mal à accrocher à la série au début, car hormis le fait de devoir sauver Aelita contre la menace de
Xana, je n'avais pas compris des masses le scénario global. Avec vos reviews, c'est largement devenu plus clair :).

Bunowa 08/03/2014 16:38

Y a pas à dire, vous seriez vraiment capable de faire des review épisode par épisode (^_^)

Tchoucky et al. 08/03/2014 16:40



En effet, et on se l'est interdit.